NOS RADIOS 
Radio RTM
Good station 2
Sun Station



La Terre du Futur

 Ce site est dédié aux générations futures.

          Réactualisation auto chaque heure

L’endroit parfait pour construire une base sur la Lune (jeu., 19 oct. 2017)
Une grotte géante de plusieurs kilomètres carrés a été découverte sur notre satellite. Elle pourrait servir d’abris parfait pour des astronautes. Pour vivre sur la Lune, vivons cachés. Des chercheurs de l’agence d’exploration spatiale japonaise (Jaxa) ont repéré une immense cavité souterraine de plusieurs kilomètres carrés sur notre satellite. Celle-ci pourrait un jour servir d’abri pour une base spatiale, affirment-ils. Des données prises par la sonde japonaise d’observation lunaire SELENE ont confirmé l’existence de cette grotte supposée être un ancien tunnel de lave volcanique vieux de 3,5 milliards d’années. “Nous pensions que de tels endroits existaient (…), mais cela n’avait pas encore été confirmé jusqu’à présent”, a déclaré ce jeudi 19 octobre à l’AFP Junichi Haruyama, un chercheur de la Jaxa. Situé sous la zone des collines Marius, cet immense tunnel pourrait protéger des astronautes des fortes variations de température et de dangereuses radiations auxquelles ils seraient exposés à la surface lunaire, a ajouté Junichi Haruyama. De quoi loger une ville américaine ? A l’origine, la sonde spatiale ne pouvait pas vraiment analyser la taille de la grotte en dessous de la surface. Les chercheurs ont donc fait appel à la mission américaine Grail, qui analyse le champ gravitationnel de [...]
>> Lire la suite

IA : Dans le monde et le futur, seuls les gens très intelligents et très doués trouveront du travail (mar., 17 oct. 2017)
L’intelligence artificielle (IA) va nous manger tout cru. Pour Laurent Alexandre, chirurgien, énarque et spécialiste des nouvelles technologies, les progrès de l’IA risquent de creuser les inégalités sociales si le système éducatif n’évolue pas très vite. La Guerre des intelligences, paru chez JC Lattès mercredi dernier, dessine un futur où les enfants pourraient s’implanter des circuits intégrés dans le cerveau pour rester compétitifs face à la machine. Avec 20 Minutes, l’auteur effleure les grandes questions que pose ce « tsunami technologique ». Dans « La Guerre des intelligences », vous critiquez le système éducatif. Pour vous, l’école ne donne pas les bonnes armes aux enfants pour affronter l’intelligence artificielle. Quels sont les risques liés à l’IA ? Il existe un risque à long terme, celui qui a fait l’objet des disputes entre Elon Musk et Mark Zuckerberg cet été : le risque d’une intelligence artificielle hostile qui tuerait l’humanité. A mes yeux, le principal problème, c’est plutôt l’augmentation des écarts sociaux. Comme l’IA va être quasi gratuite et va faire de mieux en mieux des tâches humaines, nous risquons d’être dans une société où seuls les gens très intelligents, très innovants, très doués pourront trouver du travail. L’école aujourd’hui ne [...]
>> Lire la suite

L’ouragan Ophelia vers l’Europe (dim., 15 oct. 2017)
Contrairement aux affirmations de certains météorologues, ceci n’est pas nouveau ! En octobre 1987, un ouragan avait frappé le nord-ouest de la France. Cet événement n’est pas si exceptionnel que cela. En 2005, la configuration actuelle ressemblait à l’ouragan Vince qui avait touché les côtes du Portugal, ou encore Floyd qui abordait les côtes françaises en 1993. Trente ans après, la tempête tropicale Ophelia pourrait suivre sa trace, tout en occasionnant un temps chaud ce week-end sur la France. Le 15e phénomène cyclonique sur l’Atlantique de l’année a été baptisé Ophelia, ce lundi 9 octobre 2017. Située pour le moment au large des Açores, cette dépression, d’abord classée en tant que tempête tropicale, vient de passer le stade d’ouragan, classé en catégorie 1 sur l’échelle de Saffir Simpson, qui en compte cinq. « La température de l’océan à cet endroit est suffisamment chaude. De plus, les vents constants à tous les étages de l’atmosphère permettent facilement sa formation », explique Gaëtan Lèches, météorologue à Météo France. L’ouragan Ophelia se trouve actuellement dans l’Atlantique et ne touchera pas la France. Dans l’après-midi du samedi 14 octobre, Ophelia est passée en catégorie 3. Les effets ne se feront sentir que légèrement en [...]
>> Lire la suite

Bulletin des climato-réalistes N°74 (dim., 15 oct. 2017)
températures en baisseLes modèles surchauffent, les données de température sont douteuses Les Etats-Unis et l’Australie annulent leur législation « Energie propre »   PROPAGANDE CLIMATIQUE Retour sur Irma et Hervey : « Trop c’est trop » Neil Frank ancien Directeur du National Hurricane Center explique sur le site d’Antony Watts qu’évalués à l’aune de la pression atmosphérique (comme le prévoyait à l’origine l’échelle Saffir Simson) Irma (914 millibars) arrive derrière 10 ouragans plus puissants (de pression inférieure à 910 mn). De la même façon, les précipitations (et donc les inondations) générées par les ouragans ne dépendent pas de leur intensité mais de leur vitesse de propagation : De nombreux ouragans dans l’histoire ont produit d’avantage de pluie qu’Harvey. « Trop c’est trop, arrêtez d’harceler Harvey and Irma » s’exclame t-il. Sur le site En marche : malhonnêteté, incompétence ou désinformation ? Le très officiel site En Marche s’interroge : « Irma, Maria, Les ouragans sont-ils causés par le réchauffement climatique? ». Le point d’interrogation est de pure forme, car le rédacteur affirme « que le nombre moyen annuel d’ouragans violents a augmenté de 75% depuis 30 ans avec une puissance accrue » alors même qu’aucune autorité scientifique (même pas le GIEC) ne [...]
>> Lire la suite

Essaims de séismes sur le volcan Cumbre Vieja à La Palma : Que se passe t-il ? (sam., 14 oct. 2017)
Le Cumbre Vieja, en français : « Vieux sommet », est un volcan d’Espagne qui se situe dans l’archipel des Canaries, dans le sud de l’île de La Palma. La montagne est de forme allongée, orientée nord-sud, en forme de triangle pointant vers le sud et culminant à 1 949 mètres d’altitude. Ce volcan est connu à cause d’un documentaire sensationnaliste diffusé en l’an 2000 par la BBC. Bien que ce documentaire et ceux qui ont suivi nagent dans le sensationnalisme, la fiction pourrait très bien rejoindre la réalité. La polémique a été lancée par une poignée de scientifiques anglais, peu scrupuleux, et de journalistes avides de sensationnel, dans une émission conçue par la BBC et diffusée en Angleterre il y a 17 ans. Cependant la nature peut surprendre. La fiction : Et si demain un tsunami de 650 mêtres avait lieu dans l’océan antlantique ? Eh bien ce n’est pas de la fiction, cette énormité géologique pourrait avoir lieu, et réduire les USA et tous les pays d’Amérique à l’état de pays du tiers monde. Cette apocalypse pourrait avoir lieu à cause du volcan Cumbre Vieja à La Palma qui montre des signes très inquiétants. Cette horreur peut arriver d’un [...]
>> Lire la suite

Relier New York et Paris en 30 minutes ! L’idée de Elon Musk (ven., 13 oct. 2017)
Le patron de Tesla et de SpaceX, Elon Musk, n’en finit plus d’exposer ses idées pour l’avenir de l’humanité. S’il compte toujours coloniser Mars dans cinq ans, il a évoqué le projet de lancer des fusées pour des voyages terrestres. Ce vendredi matin, lors d’une conférence de presse à Adelaïde (Australie), l’entrepreneur américain a encore pris tout le monde à contre-pied avec une nouvelle annonce plutôt inattendue. Il ambitionne de relier n’importe quel point de la Terre en moins d’une heure. Selon lui, on pourrait aller de Paris à New York en 29 minutes, et de New York à Shanghaï en 39 minutes. Si aucune date de lancement de ce projet n’a été annoncée, Elon Musk sait déjà lequel de ses engins serait le plus apte à réaliser cela. Une fusée, baptisée « BFR », plus petite que celle développée pour ses missions spatiales, qui pourrait voyager de 27 000 km/h et transporter 100 personnes. Le prix d’un billet serait similaire à un billet d’avion en classe économique et les voyageurs devront se rendre sur des plates-formes installées sur l’eau pour embarquer. Pour étayer son annonce, Elon Musk a dévoilé une vidéo de présentation de son projet : En marge [...]
>> Lire la suite

El Nino, le volcanisme, et les moussons africaines (mer., 11 oct. 2017)
Une étude internationale, coordonnée par une chercheuse de l’IRD, montre que les éruptions volcaniques stratosphériques peuvent déclencher des événements El Niño dans le Pacifique. Les chercheurs ont identifié pour la première fois les mécanismes physiques à l’œuvre : le refroidissement de la surface du continent africain, qui diminue l’intensité de la mousson et provoque une «anomalie de chaleur» à l’origine d’un coup de vent d’Ouest responsable du déclenchement d’El Niño. Ces résultats, qui associent des chercheurs de l’UPMC et du CNRS, sont publiés le 3 octobre 2017 dans la revue Nature Communications. Document du CNRS L’influence des éruptions volcaniques sur le climat global est prouvée. «Alors que les éruptions intervenant dans les latitudes nord n’ont qu’une influence régionale, celles de la ceinture tropicale affectent l’ensemble des températures mondiales du fait d’une dispersion à large échelle des aérosols grâce à la circulation atmosphérique de haute altitude », explique Myriam Khodri. Une étude publiée en 2015 reprenant, grâce à la dendrologie (l’étude des cernes de croissance des arbres), 1500 ans de températures estivales de l’hémisphère nord avait déjà permis de quantifier l’impact des éruptions volcaniques sur le climat. La dispersion d’une masse énorme de particules de soufre bloque en effet le rayonnement [...]
>> Lire la suite

Dynamisme du climat de la Terre et de l’activité solaire, vers un climat très incertain (mar., 10 oct. 2017)
Très souvent … trop pour être honnête, les gens oublient que le climat de la Terre est une des réponses complexes et très dynamiques, non linéaires à des changements dans l’apport énergétique de l’activité solaire. Et si le changement climatique avait ses raisons ailleurs ?  Comme nous l’avons souvent expliqué, l’activité solaire que nous percevons tous et que nous avons mesuré par des instruments électroniques pendant des décennies est le résultat du chevauchement de différents cycles, chacun avec des périodes différentes. Le plus connu est un cycle solaire d’environ 11 ans, mais en réalité, ce cycle doit être considéré comme 22 ans. En effet,  la mesure doit être faite entre 2 “instants” successifs ayant les mêmes conditions. Tous les 11 ans, le champ magnétique solaire inverse la polarité, pour revenir aux conditions “initiales” d’un cycle, il faut attendre 2 inversions … soit environ 22 ans. Il y a aussi d’autres cycles d’environ 400 ans, 1500 ans et ainsi de suite … Plus ils deviennent longs, plus il est difficile de trouver leur période, de les calculer et de déterminer ce qui les causent. Des études récentes ont montré que le cycle de naissance des taches solaires est régi par la [...]
>> Lire la suite

Des routes à partir de plastiques recyclés (lun., 09 oct. 2017)
Jamshedpur, une ville dans l’État de Jharkhand en Inde, donne l’exemple en matière de traitement des déchets en plastique et leur recyclage. Ils utilisent cette matières plastique recyclée pour construire des routes. Un exemple remarquable quand on sait combien le plastique est difficile à éliminer et non biodégradable. Inde : 50 km de routes construites avec des déchets plastiques recyclés C’est Jamshedpur Utilitaires & Services Company (Jusco), une société filiale de Tatal Steel, qui a entreprit cette initiative d’utiliser les déchets en plastique pour la construction de routes à Jamshedpur. Jusqu’à présent : 48 à 50 km de routes ont été construites dans le cadre de ce projet. La technologie de « bitume à sec » breveté par le Thiagarajar College of Engineering (TCE), de Tirupparankuram est mis en oeuvre pour construire des routes contenant des déchets de matières plastiques. Les routes ainsi conçues sont de meilleure qualité et ne nécessitent pas d’entretien durant les cinq premières années. D’ailleurs, chaque nouvelle route à Jamshedpur est maintenant construite sur ce model et contient 20 à 30% de plastique recyclé dans le bitume. Au préalable, les déchets plastiques sont collectées à travers la ville et acheminés vers dix centres de collecte. Ils [...]
>> Lire la suite

Big Brother va envahir le monde (sam., 07 oct. 2017)
Grâce à 20 millions de caméras de surveillance installées en Chine, à l’intelligence artificielle et au big data, Pékin détient une énorme capacité à surveiller sa population. Ou à veiller sur elle, selon les interprétations.  La Chine a construit le plus grand réseau de vidéosurveillance du monde, avec plus de 20 millions de caméras en fonction. Ce gigantesque système, dont l’existence a été mise en lumière le 23 septembre par la chaîne de télévision centrale CCTV dans son documentaire La Chine glorieuse, est baptisé “le réseau céleste chinois”. “Ce sont les yeux qui veillent sur la population”, relate non sans fierté Pengpai, média en ligne de Shanghai. Dès le lendemain, une vidéo circule sur les réseaux sociaux, titrée “Bravo mon pays !”, et montrant à quel point ce système de surveillance est techniquement pointu. “Le système peut identifier en temps réel avec exactitude le type de voiture, l’habillement, le sexe et même l’âge d’un passant… Ces informations sur les passants s’affichent automatiquement à l’écran. Quand il s’agit d’un criminel recherché, l’alarme du système se déclenche en montrant les données le concernant sur l’écran”, détaille le journal de Hong Kong Apple Daily. Surveiller les individus Si le ton de la presse chinoise exprime la [...]
>> Lire la suite

Moscou et Washington s’allient pour construire une station en orbite lunaire (jeu., 05 oct. 2017)
L’agence spatiale russe Roskosmos et la Nasa se serviront de la Station spatiale internationale (ISS) comme base pour une «exploration plus poussée de l’espace» et pour la création de cette plateforme internationale habitée devant orbiter autour de la Lune. La Russie s’est jointe ce mercredi au projet américain de création d’une station orbitale autour de la Lune pour donner un nouvel élan à la conquête spatiale, malgré le climat de nouvelle Guerre froide qui règne entre Moscou et Washington. La signature de cet accord a eu lieu à Adélaïde, en Australie, où se tient le 68e Congrès international d’astronautique, dans un contexte où les acteurs cherchent à donner un nouveau souffle à la conquête spatiale sur fond de financements limités et de probable fin de vie de l’ISS. Dans le cadre du programme américain «Deep Space Gateway», l’agence spatiale russe Roskosmos et la Nasa se serviront de la Station spatiale internationale (ISS)comme base pour une «exploration plus poussée de l’espace» et pour la création de cette plateforme internationale habitée devant orbiter autour de la Lune, a annoncé Roskosmos dans un communiqué. La Nasa avait annoncé il y a quelques mois travailler sur le projet «Deep Space Gateway» pour envoyer des astronautes en [...]
>> Lire la suite

Evolution géologique de la Terre pour les 250 millions d’années futures (mar., 03 oct. 2017)
L’article publié dans Nature aurait certainement intéressé Haroun Tazieff, Katia et Maurice Krafft. Un groupe de chercheurs y parle de tectonique des plaques, plus précisément de la théorie des cycles de Wilson. La théorie de la tectonique des plaques est le cadre général et unificateur de la géologie moderne. Rétrospectivement, on a peine à croire que sa formulation date de moins de cinquante ans. C’est en effet seulement à la fin des années 1960 que les géophysiciens Jason Morgan, Dan Mc Kenzie et Xavier Le Pichon publient les articles fondateurs. Il aura fallu pour cela passer de la théorie de la dérive des continents d’Alfred Wegener à celle de l’expansion des fonds océaniques. Se pose alors une question : à quoi ressemblera le prochain supercontinent ? L’ouverture de l’Atlantique va-t-elle se poursuivre jusqu’à ce que le Japon et la Chine entrent en collision avec l’Amérique du Nord et le Mexique, à 180 ° de l’Afrique ? C’est la théorie de l’extraversion. Ou bien cette ouverture va-t-elle finir par s’arrêter pour finalement s’inverser ? C’est la théorie de l’intraversion. Cette dernière hypothèse pourrait s’avérer la plus probable étant donné que la chaîne des Appalaches allant du sud au nord des États-Unis [...]
>> Lire la suite